Etvousvotrechaudiereestelleaccessible-221x300

For once a post in French!

Hubert Guillaud of InternetActu describes some examples – mostly from the recent EPIC conference – of the great contribution of ethnography in focusing our gaze on real life practices, in pointing out that what technologists do not see, and in explaining how the strictly technological gaze often fails. ["Le grand apport de l’ethnographie est de renverser notre regard sur les pratiques en pointant du doigt ce que les technologues ne voient pas, d’expliquer en quoi le regard strictement technologique bien souvent, échoue."]

“L’ethnographie est une méthode des sciences sociales consistant en l’étude descriptive et analytique, sur le terrain, des moeurs, coutumes et pratiques de populations déterminées. Longtemps cantonnés aux populations primitives, les sociologues, anthropologues et ethnologues ont depuis les années 70 élargies l’usage de ces méthodes à bien d’autres terrains, et notamment à l’étude de nos pratiques quotidiennes, afin de mieux comprendre “les expériences humaines en contexte”. Parmi les repères de la conception ethnographique appliquée à la technologie, citons au moins le travail pionnier de Lucy Suchman au Xerox Parc dès les années 90, ou celui de Genevieve Bell qui poursuit ce travail chez Intel et qui a signé, avec Tony Salvador et Ken Anderson, en 1999, l’un des articles fondateur de l’ethnographie appliquée aux questions technologiques.

Depuis 2011, le site Questions d’Ethnographie (ethnomatters) interroge ces nouvelles pratiques de l’ethnographie et permet à de jeunes chercheurs de discuter la tension entre l’ethnographie universitaire et l’ethnographie appliquée, tel que de plus en plus d’ethnologues la pratiquent. Pour eux, si l’ethnographie est importante, c’est parce qu’elle aide à maintenir “le développement technologique réel”, concret.

Récemment, le site a publié une série d’exemples tirés de présentations qui se sont déroulées lors de la conférence Epic 2013 qui avait lieu en septembre dernier à Londres, une conférence sur la pratique ethnographique dans le monde des affaires (voir le brouillon non finalisé des actes (.pdf)), qui éclaire d’une manière concrète l’intérêt de l’ethnographie appliquée. Le grand apport de l’ethnographie est de renverser notre regard sur les pratiques en pointant du doigt ce que les technologues ne voient pas, d’expliquer en quoi le regard strictement technologique bien souvent, échoue. Prenons quelques exemples pour mieux comprendre les enjeux.”